Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / REMPLACANTS et FRACTIONNES 


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

REMPLACEMENT : CR du GT "Remplacement" du 8 03 22

mardi 29 mars 2022

Ce GT arrive dans un contexte tendu du fait de la pandémie et surtout du trop faible nombre de remplaçants dans notre académie...

L’IA avait demandé aux Organisations syndicales de faire des propositions...

Présents :
- Pour l’administration : Mr SALLES, Mr EUGENE, Mme DECOUTY
- Pour les Poles : Mr TSANG, Mr CHAFFRE, Mr MASSE, Mr ELAROUTY
- Les OS : SNUipp-FSU, SGEN, SAIPER, SNE, FO, SE-UNSA

Interventions de l’administration :

Le DAASEN rappelle les points que nous avions abordés lors du GT de décembre.

A ce moment-là, il pensait pouvoir abonder les pôles de remplacement grâce aux dotations académiques. Mais l’académie n’a eu que 69 ETP et des priorités ministérielles à remplir, notamment l’amélioration des décharges de direction et le dédoublement des GS en REP+.

Donc nous restons avec 656 ETP de remplaçants titulaires pour la rentrée 2022-2023. Elle pourra être abondée grâce aux entrants par permutations qui devraient amener 28 ETP en plus. Il en a demandé plus, il attend la réponse.

Cette période 3 a été très compliquée pour l’académie. "Nous avons fonctionné en mode dégradé" et il rend hommage "aux enseignants et directeurs qui ont tenu « le bateau éducation national » à flot".

Pour autant, nous avons eu plusieurs dizaines de milliers d’élèves absents sur 220 000 élèves de l’académie (D’ailleurs, l’IA-DAASEN ne nous donne pas le chiffre exact tellement c’est élevé !).

L’enseignement n’a pas été efficace en cette période ! Il y a eu des semaines avec 500 classes sans enseignants !

Pour pallier aux manques de remplaçants les formations ont été annulées et les ASA syndicales ont été refusées à l’exception des réunions de bureau et CS. Il nous dit qu’il n’a pas refusé les formations syndicales.

Après la grève du 13 janvier en métropole, le ministre a autorisé le recrutement de toute la LC et l’académie a recruté de nouveaux contractuels pour abonder la brigade de remplacement pour terminer l’année scolaire. A ce jour nous avons :
- 20 stagiaires de la LC de plus (16 à temps plein et 4 temps partiels)
- 27 enseignants contractuels (30 ont été recrutés en janvier mais 3 ont démissionné)

Ce qui fait 701 remplaçants potentiels à la reprise de janvier pour 5400 classes.

Depuis la semaine du 28 février le taux d’absence diminue, donc il a pris de nouvelles mesures :
- réamorcement de la formation continue
- remettre en route plan français/math

Efficacité de remplacement (½ journée remplacée / ½ journée à remplacer) : Pour l’année scolaire 2020-2021 nous sommes à 74% d’efficacité, soit moins de 3 enseignants sur 4 sont remplacés. Nous sommes l’une des dernières académie de France (efficacité moyenne à +80%)

Dans la semaine du 26 février l’académie a fonctionné avec au maximum 523 remplaçants effectifs au lieu des 701.

Interventions des Organisations Syndicales :

- Il n’y a pas assez de remplaçants. Depuis plusieurs années, nous demandons une augmentation. Ces postes ne sont plus visibles sur la carte scolaire.

L’organisation par pôle n’a rien arrangé.

Des enseignants sont sortis de leurs classes pour faire d’autres missions (formations d’enseignants, responsable PIAL, …) à moyens constants donc des moyens de remplacement sont utilisés pour cela.

Réponse de l’administration : Le DAASEN dit qu’il a créé de nombreux postes lors de son arrivée, il y a 8 ans (150/200 postes).

La mise en place des Titulaires départementaux a permis d’augmenter le nombre de remplaçants.

Les INEATS permettent aussi d’abonder cette brigade de remplacement mais il y a de moins en moins en raison des EXEAT qui sont de plus en plus refusés. Le nombre d’enseignants qui occupent d’autres missions est marginal.

La nouvelle formation des PES permettra aussi d’avoir plus de postes que l’on pourra utiliser en TRS ; les PES ayant un master MEEF seront à 100% en classe.

Il ne reviendra pas sur la mise en place des pôles.

- Détail des indemnités pour plus de visibilité

Réponse de l’administration : Absence d’un représentant informatique à cette réunion.

Les propositions du SNUipp-FSU remontées avant le GT : • Augmentation du nombre de postes de remplaçants • Rétablir de vraies formations continues car depuis 2 ans, suppression des formations, du PAF car il manque de remplaçants, • formations des enseignants remplaçants, • Rétablir les brigades pour les formations continues, Redonner les spécificités des postes de remplaçants (coloration) pour éviter les refus • Rétablissement des postes de ZIL gérés par les circo pour plus de proximité • Rétablir des remplaçants ASH pour le remplacement en ULIS, SEGPA, maitre référent ( s’ils sont absents les dossiers ne sont pas traités et s’accumulent) , RASED (surtout quand ils partent en congé de maternité), coordonnateurs… • Problème d’ISSR avec sa fiche de paie : ajout d’une annexe à la feuille de paie détaillant les ISSR et primes REP/REP+ • augmentation des ISSR (flambée des prix du carburant)

PROCHAIN GT Au prochain GT (en mai) l’administration indique que les sujets traités seront les suivants :
- répartition des postes de TRS pour améliorer l’organisation des décharges car certaines circonscriptions sont plus dotées que d’autres.
- cartographie de la répartition des remplaçants dans l’académie
- "et le meilleur pour la fin" : bilan social des remplaçants (âge, profil, absences, …) et mise en place d’un questionnaire couplé à des entretiens avec des remplaçants ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


- 7 bd Mahatma Gandhi - 97490 Sainte Clotilde

- Téléphone : 02 62 28 99 40

- 0692 42 48 48

- 0692 42 49 49

- Email : snu974@snuipp.fr

- Fax :02 62 29 09 61