Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / DIRECTION 


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

DIRECTION : Décharges de direction 2022, c’est insuffisant !

mercredi 26 janvier 2022

Le ministère, poussé par les interventions du SNUipp-FSU, a augmenté les quotités de décharge des directeurs et directrices, mais pour seulement 20% des écoles.

Voici les changements de quotité de décharge, valables à partir de la rentrée 2022.Alors que quatre scénari avaient été présentés aux organisations syndicales, c’est un 5ème schéma qui a finalement été retenu. Voici les changements de quotité de décharge, valables à partir de la rentrée 2022.

- 13 classes passage de trois-quarts de décharge à une décharge complète
- 12 classes passage d’une demi-décharge à une décharge complète
- 7 classes passage d’un quart à un tiers de décharge
- 6 classes passage d’un quart à un tiers de décharge

Si ces augmentations de décharge sont une avancée pour les écoles concernées le SNUipp-FSU regrette que :

-  les petites écoles soient les grandes oubliées de cette décision,
- seules 20% des écoles bénéficieront d’une augmentation de décharge, ce qui est totalement insuffisant,
- ni enveloppe dédiée ni plan pluriannuel ne soient proposés pour financer ces améliorations et augmenter les décharges de toutes les écoles.

Ces arbitrages ministériels ne doivent rien au hasard et nous amènent à rester vigilants.

Le ministère crée des tiers de décharges pour certain·es directions car elles peuvent coïncider avec les quotités de service des contractuel·les alternant·es dans les écoles. Ce choix est dans la logique de la loi de transformation de la fonction publique, qui encourage le recours aux agent·es non titulaires.

De plus, les directrices et directeurs pourraient alors se voir confier des missions de formatrices et formateurs, l’une des mesures de la loi Rilhac. C’est déjà ce qui a été mis en place cette année dans certains départements, cette situation sera donc amplifiée à la rentrée 2022.

Dans le contexte actuel (Grenelle de l’éducation, loi Rilhac), il faudra rester attentif à ce que l’augmentation du nombre de décharges totales ne soit pas détournée de son but en imposant des nouvelles missions mais soit bien uniquement dédié à la direction d’école. Lors des cartes scolaires, toutes les mesures visant à fusionner les écoles doivent nous alerter, la décharge totale pouvant être présentée comme une “carotte”, au détriment d’une école à taille humaine portée par le SNUipp-FSU.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 11


- 7 bd Mahatma Gandhi - 97490 Sainte Clotilde

- Téléphone : 02 62 28 99 40

- 0692 42 48 48

- 0692 42 49 49

- Email : snu974@snuipp.fr

- Fax :02 62 29 09 61