Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTUALITE  / Réformes de l’école primaire 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Consultation sur le socle commun de connaissance et de culture

mardi 23 septembre 2014

La consultation menée par le ministère sur le projet de socle commun de connaissance et de culture, imposé par la loi de refondation, est l’aboutissement de deux années de discussions et de débats sur lesquels les personnels ont eu peu de prise directe, en dehors de leur représentation syndicale.

La consultation menée par le ministère sur le projet de socle commun de connaissance et de culture, imposé par la loi de refondation, est l’aboutissement de deux années de discussions et de débats sur lesquels les personnels ont eu peu de prise directe, en dehors de leur représentation syndicale.

La difficulté de s’approprier dans un temps aussi court un texte aussi dense peut décourager.

Le scepticisme sur la volonté ministérielle de tenir compte des résultats de la consultation est légitime.

Pourtant, nous pensons utile et nécessaire d’être, sans naïveté, acteurs de cette discussion. Nous le redisons, les moments réflexifs sur notre métier sont trop rares. Nous nous battons pour la reconnaissance de notre expertise professionnelle. Comment être indifférent-e-s aux contenus d’enseignement ?

Il y a un lien entre cette discussion et l’ambition de construire une école de la réussite de toutes et tous. Parce que nous sommes celles et ceux chargé-e-s de mettre en œuvre les objectifs fixés, nous avons une analyse singulière, irremplaçable à donner.

Le socle commun de F. Fillon portait la marque d’un renoncement. La dualité entre un socle pour tous et des programmes pour quelques-uns adossés à une école de la réussite selon les dons ou les talents introduisait une vision naturaliste de la réussite et de l’échec scolaire, exonérant à bon compte la société de sa responsabilité éducative.

Le nouveau socle de connaissances, de compétences et de culture semble sous tendu par une autre ambition. Le SNUipp FSU défend l’idée que les professeurs des écoles aient voix au chapitre et ne soient pas que dans une posture d’exécution.

Alors puisque la parole nous est donnée, prenons la !

le bureau du SNuipp-Réunion/FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


4 ter rue de la Cure BP 279 - 97494 sainte Clotilde Cédex

- Téléphone : 02 62 28 99 40

- 0692 42 48 48

- 0692 42 49 49

- Email : snu974@snuipp.fr

- Fax :02 62 29 09 61