Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / PROMOTIONS  / Passage à la hors-classe 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

HORS CLASSE : POURQUOI LES PROPOSITIONS DE L’ADMINISTRATION NE SONT PAS BONNES ?

Ou "On n’est pas à une incohérence près" !

lundi 11 juin 2018

Cette année, avec la mise en place du protocole PPCR, les modalités d’accès à la Hors classe changent. Une fois de plus, nous pouvons constater que nos « gestionnaires » et supérieurs, alors qu’ils auraient largement pu anticiper cette campagne des promotions, attendent le dernier moment et que les choses sont à revoir !

La CAPD qui initialement prévue le 31 mai, a été reportée au 4 juin, et n’a pas traité le dossier de la Hors classe car les délégués du personnel n’avaient pas été destinataires des documents de travail dans les temps. Ce dossier sera traité lors de la prochaine CAPD qui se tiendra le 3 juillet.

Pour autant, l’administration nous a transmis un projet de passage à la Hors classe. Les militants et militantes du SNUipp-FSU 974 se sont penchés sur ces documents et ont pu tirer des conclusions sans appel :

CE PROJET DE PASSAGE A LA HORS CLASSE N’EST PAS BON, ET POUR PLUSIEURS RAISONS !

Ces analyses ne sont, bien sûr pas exhaustives, mais serviront de base de travail pour que nous proposions un système qui soit le plus juste et le plus équitable possible !

Avant tout, vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des résultats sous la forme d’un tableau :

JPEG - 58.2 ko

Voici maintenant 5 bonnes raisons de dire que l’IA-DAASEN doit revoir sa copie :

RAISON N°1 : le nombre de promus

Cette année, l’IA-DAASEN propose 265 promus alors qu’ils étaient 238 l’an dernier. Pour autant, ces chiffres ne sont qu’hypothétiques puisque les différents rectorats attendent un arbitrage de Bercy pour connaitre la dotation exacte pour leur académie. Ainsi, ce nombre pourra être revu à la hausse, ou à la baisse ! Nous espérions qu’ils seront bien plus nombreux à accéder à ce grade ! Tous les résultats annoncés sont donc à prendre au conditionnel pour le moment !

=> Le SNUipp-FSU 974 demande le respect des textes et une augmentation notoire du nombre de promus à la hors classe.

Raison n°2 : le ratio Hommes / femmes

Cette année, normalement, le ratio Homme / femme parmi les promus devrait être respecté. Parmi tous les collègues promouvables (2031 collègues), on compte 596 hommes pour 1435 femmes, soit une proportion de 29,4 % d’hommes pour 70,6 % de femmes.

Ainsi, nous devrions avoir : 265 x 70,6 % = 187 femmes promues pour 78 hommes promus.

Pour autant, dans le projet de l’administration, sur les 265 promus, on compte 94 hommes pour 171 femmes (soit une proportion de 35,5 % d’hommes pour 64,5% de femmes). Il faudrait donc avoir 16 femmes promues en plus et 16 hommes promus en moins.

=> Le SNUipp-FSU 974 demande là aussi le respect des textes et donc du ratio Hommes / femmes des promus en fonction des promouvables.

Raison n°3 : Les appréciations de l’IA-DAASEN.

a) Le côté définitif de l’appréciation  : Selon la circulaire ministérielle, l’appréciation est attribuée jusqu’à la fin de la carrière et ne peut normalement pas être modifiée. Si vous vous trouvez au 9 ème échelon avec une appréciation "satisfaisant", cette appréciation ne pourra pas être révisée et cela jusqu’à la fin de votre carrière... Pas question de jeter en bloc la faute sur les IEN qui, pour certain.e.s, pensaient que cet avis pourrait être révisé. En théorie, il n’en est rien ! Mais le caractère aléatoire de cette appréciation a amené le SNUipp-FSU 974 à demander la transformation des avis « Satisfaisant » et « à consolider » en avis « très satisfaisant », comme l’a obtenu le SNUipp-FSU de la Vienne par exemple.

b) Des appréciations « aléatoires » ? : bien qu’il ne s’agisse pas de réhabiliter la note pédagogique qui a disparu, nous avons pu constater bien des aberrations dans le projet de l’IA-DAASEN. Les collègues ne comprennent plus, et c’est bien normal :

- 12 collègues qui ont entre 19 et 19,95 de note ont un avis « à consolider » !
- 162 collègues qui ont entre 19 et 20 de note ont un avis « satisfaisant »
- 51 collègues qui ont entre 13,5 et 16,5 ont un avis « très satisfaisant »
- 14 collègues qui ont entre 15 et 16,5 ont un avis « Excellent » !

c) Des appréciations en fonction du poste occupé ? dans une circonscription, nous avons pu constater que l’IEN avait mis des appréciations en fonction du poste :
- Les CPC, chargés de missions et autres collègues « proches » de l’inspection ont un avis « excellent »,
- Les directeurs ont un avis « très satisfaisant »
- Les adjoints ont un avis « satisfaisant »

=>Face à toutes ces incohérences, le SNUipp-FSU 974 demande que toutes les appréciations puissent être modifiées (notamment lorsque l’on devient retraitable l’année n+1 ou l’année n+2) et que tous les collègues, sans exception, aient au minimum un avis « très satisfaisant ».

RAISON N°4 : la non utilisation de l’AGS pour départager les collègues en cas d’égalité !

En cas d’égalité, l’IA-DAASEN souhaite départager les collègues par l’ancienneté dans le grade et non par l’AGS. Il ne prend en compte que l’ancienneté dans le corps des PE, EXCLUANT AINSI les années passées par les collègues en tant qu’instituteur-trice ! Un comble !

En résumé, un enseignant entré en 1980 comme instituteur et devenu PE en 1996 aura la même AGS qu’un PE entré comme tel en 1996. Le DASEN décide donc de faire un trait sur 16 ans de carrière de l’instituteur !!!

Un enseignant avec 35 ans, d’ancienneté devenu PE au bout de 15 ans de carrière d’instituteur se voit donc passer, à appréciation égale et échelon égal, après un PE ayant 26 ans de carrière l

Sa carrière d’instituteur est niée, dénigrée, passée sous silence. C’est comme si, durant cette période, il n’avait jamais travaillé... Cela concerne plusieurs centaines d’enseignant.e.s à la Réunion ! Ils sont TOUTES ET TOUS, sans exception, déclassé.e.s,

Pour le SNUipp-FSU 974, ce choix est inacceptable ! A noter que dans d’autres académie (la Vienne par exemple), le DASEN a pris en compte l’AGS totale. Deux poids, deux mesures ?

=> Le SNUipp-FSU 974 demande que ce soit l’AGS « complète » (donc depuis le début de la carrière) qui permette de départager les collègues en cas d’égalité de barème, lorsqu’ils se trouvent sur le même échelon, à la même année.

RAISON N° 5 : la non prise en compte du futur statut de retraité des collègues.

Dans le cadre du PPCR, tous les collègues devraient pouvoir partir à la retraite en ayant été sur 2 grades (et non 2 corps), c’est-à-dire PE Classe normale et PE Hors classe.

Nous avons étudié le cas des collègues qui nous semblaient être les retraitables de 2019 et 2020.

- Nous avons trouvé 182 collègues qui ont été instituteurs et né avant 1963, donc qui seront retraitables en 2019 ou 2020. Sur ces 182 collègues, seulement 48 seraient promus. Et parmis ces 48, on ne trouve que 22 avis excellents qui permettent 19 promus !

- Sur 7 collègues ayant débutés en tant que PE, nés avant 1957 et qui seraient donc retraitables en 2019 ou 2020, seulement 1 est promu et c’est le seul avis « excellent ».

Tout laisse donc à penser que si on donnait un avis Excellent à tous les retraitables, ils partiraient à la Hors classe et donc que les textes seraient respectés !

=> Le SNUipp-FSU 974 demande donc que tous les collègues retraitables en 2019 et 2020 aient un avis excellent.

Les militants du SNUipp-FSU 974 porteront toutes ces revendications lors de l’intersyndicale qui se réunira ce mercredi et auprès de l’IA-DAASEN lors de la CAPD et du prochain groupe de travail.

Un courrier a été envoyé à l’IA-DAASEN ce jour (en PJ) mais aussi au ministère par nos élus du SNUipp-FSU National (cf PJ).

PDF - 170.8 ko
PDF - 106.5 ko
D’autre part, nous proposerons, à partir de jeudi, un courrier modèle à envoyer pour demander à ce que tout le monde ait un avis « très favorable » à minima (et « excellent » pour les retraitables).

En attendant, n’oubliez pas de consulter notre application e-Hors Classe et de remplir une fiche de contrôle dans votre espace personnel SNUipp-FSU 974 pour le suivi de votre dossier mais aussi pour connaitre l’appréciation du DAASEN ainsi que votre classement.

Voir en ligne : Votre E-dossier Hors Classe

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 5


- 7 bd Mahatma Gandhi - 97490 Sainte Clotilde

- Téléphone : 02 62 28 99 40

- 0692 42 48 48

- 0692 42 49 49

- Email : snu974@snuipp.fr

- Fax :02 62 29 09 61