Retour accueil

Vous êtes actuellement : LES COMMISSIONS  / CTA 


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte Rendu du CT du 20 février 2018.

Carte scolaire 2018....

vendredi 9 mars 2018

Le 20 février dernier s’est tenu un CTA spécifique à la carte scolaire du 1er degré...

Ci-dessous la déclaration liminaire du SNUipp-FSU 974 :

PDF - 208.6 ko

Globalement, les élus de la FSU 974 ont eu le sentiment que cette carte scolaire 2018 était plus une opération mathématique pour atteindre des objectifs contractualisés avec les attentes du ministère qu’une opération dans l’intérêt des élèves de l’Académie de la Réunion .

Nous réalisons bien que la seule inquiétude de l’IA-DAASEN était d’obtenir ses 100 % de classes dédoublées en REP+ (CP et CE1) et en REP (pour les CP cette année).

Ainsi, le SNUIPP-FSU 974 a rappelé qu’il demandait de placer toute l’Académie de la Réunion en éducation prioritaire afin d’obtenir les moyens nécessaires pour rattraper son retard dans le premier degré.

La maîtrise de la langue ainsi que celle des mathématiques restent une priorité et ce n’est pas en traitant la question de la carte scolaire comme il est fait actuellement que l’on s’attaquera aux vrais problèmes de l’échec scolaire. Le SNUipp-FSU 974 a rappelé son mandat de n’avoir pas plus de 20 élèves par classe en éducation et pas plus de 25 élèves hors éducation prioritaire...

Pour atteindre ces objectifs, le SNUipp-FSU 974 a calculé le nombre de postes nécessaires... Il faudrait ainsi, 164 ouvertures en maternelle pour 239 en élémentaire... alors que l’IA-DAASEN propose 21 fermetures en maternelle pour 180 ouvertures en élémentaire ... (soit un différentiel de 185 postes pour la maternelle et de 59 pour l’élémentaire)

Aussi, la carte scolaire doit être pensée plus globalement car aujourd’hui, nous avons besoin, au delà de classes non surchargées, de maîtres spécialisés et de psychologues pour redonner aux RASED leur place, de renforcer les effectifs des maîtres référents car trop de dossiers sont en attente. Enfin, les directeurs à qui on demande de plus en plus en terme de sécurité ont besoin de secrétaires pour faire fonctionner nos écoles.

Nous manquons d’infirmières pour déceler dès le CP les difficultés qui pénalisent nos jeunes élèves dans leur apprentissage. La suppression des PDMQDC pour dédoubler le CP et CE1 n’arrange pas les choses, pour notre Académie nous aurions dû dédoubler tout en gardant ces maitres plus qui font en réalité un travail de fond profitable aux élèves ...

Pour toutes ces raisons, la FSU et le SNUipp-FSU 974 ont voté contre ce projet de carte scolaire qui n’est pas à la hauteur de nos attentes !

Pour information, par rapport aux propositions faites par l’administration avant ce CTA, quelques modifications ont été faites :

  • annulation de la fermeture d’une classe à l’école d’Ilet à Corde à Cilaos,
  • 1 ouverture en élémentaire à l’école Alexis de Villeneuve à St Benoit,
  • Réaménagement de cycles entre les écoles Reydellet A et B à Saint Denis,
  • transfert de la création d’une TPS prévue à l’école Suzie Bomel vers l’école Jean Albany à Saint André,
  • Création de 13 postes de TRS
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


- 7 bd Mahatma Gandhi - 97490 Sainte Clotilde

- Téléphone : 02 62 28 99 40

- 0692 42 48 48

- 0692 42 49 49

- Email : snu974@snuipp.fr

- Fax :02 62 29 09 61